20 octobre 2005

La Chine fait modifier Google Maps

Le service de consultation de cartes satellites de Google Google Maps relance une ancienne querelle entre les gouvernements Chinois et Taïwanais. En effet, la base de données du leader des moteurs de recherche semble indiquer Taïwan comme une province chinoise. Ce à quoi le le ministre des affaires étrangères Taïwanais rétorque que l'île est indépendante.

Après la plainte de ce dernier, Google a la semaine dernière retiré de sa base, toute informations permettant de faire un lien quelconque entre les deux nations. Et cela a provoqué la hire de la Chine, qui a menacé d'un possible boycott du service proposé par Google dans tout le pays, qui compte tout de même plus de 60 millions d'internautes.

Indiquant que la firme ne souhaitait pas se prononcer sur de telles querelles géo-politiques ou géo-stratégiques, Debbie Frost, porte-parole de Google, a indiqué que certains changements notables feraient leur apparition dans les évolutions futures du service de visualisation de cartes satellites de la compagnie américaine.

Ainsi, tous les descriptions de pays seront effacés, se limitant à la simple mention de leur nom. A cela, le Chine a rétorqué qu'il était tout de même dommage que Taïwan ne soit pas reconnue comme province chinoise.

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens relatifs:

Créer un lien

<< Home